Maison-a-louer.site » Entretenir sa maison » Recherche de fuite : que faut-il savoir sur le sujet ?

Recherche de fuite : que faut-il savoir sur le sujet ?

Recherche de fuite : que faut-il savoir sur le sujet ?

Personne n’est vraiment à l’abri d’une fuite d’eau. Et très souvent, la fuite n’est pas sympathique, et encore moins apparente. On arrive souvent à le constater par une facture d’eau qui a considérablement augmenté, un compteur qui tourne encore quand aucun robinet n’est en marche, et parfois même de l’humidité sur les murs, parce que oui, nous ne parlons pas d’une petite fuite mais plutôt des fuites importantes, cachées derrière les murs. Mais alors que faire ? Qui contacter ? Comment procéder ? Et combien cela va coûter ? Pas de panique ! La rédac’ vous dit tout sur la recherche de fuite d’eau.

Comment se passe la recherche d’une fuite d’eau ?

Premièrement, il faut savoir que c’est à vous de faire appel à un plombier, et ce, même si vous êtes locataire. Si vous vivez dans un immeuble et que les dégâts touchent plusieurs personnes, voir tout l’immeuble, il faudra penser à en parler et à se mettre d’accord sur l’heure où il pourra inspecter tous les appartements et faire sa recherche. Car, oui, une fuite d’eau généralement, ça n’attend pas ! Perdre du temps peut faire augmenter les dégâts et vous coûter encore plus cher.

Ensuite, il faudra que le plombier se mette à la recherche de la localisation de cette fuite pour pouvoir en déterminer la cause et y remédier au plus vite. Pour cela, un tracé des canalisations doit être réalisé. Une fois effectué, il passera aux choses sérieuses ! Les méthodes non destructives les plus utilisées, pour la recherche des fuites, sont les suivantes :

  • L’électroacoustique : une fuite derrière un mur émet certaines vibrations créées par son mouvement. Ces mouvements peuvent être détectés par un amplificateur qui pourra localiser l’endroit précis d’où vient la fuite.
  • Les gaz traceurs : cette méthode consiste à injecter un gaz sous pression, la plupart du temps le gaz utilisé est l’Hydrogène ou l’Hélium. La fuite est ensuite localisée à l’aide d’un appareil détecteur d’émissions de gaz.
  • L’inspection vidéo : c’est une méthode beaucoup plus moderne qui consiste à introduire une petite caméra dans les réseaux.
  • Les caméras thermiques : les variations de la température que provoque une fuite d’eau émettent des rayonnements infrarouges, détectables par des caméras thermiques.

Et la réparation, c’est remboursable ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’une fuite d’eau cachée doit être signalée à votre assureur pendant les 5 premiers jours. Ce délai passé, il a le droit de vous refuser le remboursement.

Par la suite, en fonction de la responsabilité, la poire est bien évidemment partagée entres les responsables. Ceci dit, il faut garder en tête que plus le dégât est important, plus la facture sera salée. Il faut donc toujours demander une première estimation à votre plombier.

Super, d'autres articles sont là :